Formation / Repenser le travail jeunesse: Discriminations, Pouvoir d’Agir, Interculturalité

3 Phases: France, Berlin, Beyrouth

  • Phase 1 : 11 au 18 octobre 2019 (France)
  • Phase 2: Avril 2020 (Liban)
  • Phase 3: Juillet 2020 (Allemagne)

Comment permettre le passage à l’action citoyenne avec des jeunes ? Qu’est-ce qui met en mouvement ? Comment faire face aux préjugés, ouvrir les regards et changer de perspective ?

Cette formation, conçue en trois phases d’une semaine chacune, permet d’aborder les trois thématiques suivantes :

  • Diversité, Discriminations et Interculturalité
  • Le passage à l’action face à des situations d’injustice ou comment soutenir le pouvoir d’agir ?
  • Les rencontres internationales de jeunes

Elle permettra de s’approprier théoriquement différentes approches, mais aussi de s’initier à des outils, appréhender les dynamiques de groupe, les appartenances diverses et les préjugés. Il s’agit également d’un temps de réflexion pour les participant-es afin de penser des expériences avec les jeunes permettant de construire des postures de citoyens et citoyennes et d’œuvrer pour plus de justice sociale.

Pourquoi les rencontres internationales de jeunes ?

Le voyage permet de s’immerger dans un nouveau milieu, ce qui est propice à la remise en question des repères habituels, permet de changer de perspective et de porter un autre regard sur le monde. Se déplacer de son contexte habituel et passer du temps avec des personnes de milieux sociaux et culturels différents, permet de questionner les perceptions qu’on a des différences, de se rendre compte des mécanismes à l’œuvre dans les rapports entre les groupes sociaux, tout en favorisant également la créativité pour appréhender des situations complexes.

Objectifs et acquis visés

  • S’initier à des démarches pédagogiques favorisant la collaboration entre participant-es, en prenant en compte, faire avec et réduire les barrières linguistiques ;
  • Réflexion autour des mécanismes des stéréotypes, des préjugés et des discriminations et mobilisation d’outils et d’exercices sur ces thématiques ;
  • Penser sa posture d’animateur et animatrice dans une démarche d’éducation populaire;
  • Acquérir des outils permettant de soutenir le passage à l’action chez les jeunes ;
  • Coopérer en équipe internationale et plurilingue en vue d’organiser et animer une rencontre de jeunes.

Approche pédagogique

Le format permet aux participant-es d’expérimenter les conditions d’une rencontre internationale, en habitant pendant une semaine en Allemagne avec des personnes de différents pays. La formation est construite comme un aller-retour entre expérimentation pratique et échange/réflexion sur le processus et la démarche. A travers la transmission d’une démarche et d’outils, pour permettre à des intervenant-es de construire un projet avec les jeunes. Ces méthodes permettent d’appréhender les barrières linguistiques, les dynamiques de groupe, les appartenances diverses et les préjugés, dans l’objectif de permettre une réelle coopération entre les jeunes.

Les formatrices du Bapob en Allemagne, de Tabadol en France et du Mouvement Social au Liban, ont déjà organisé et animé des échanges de jeunes dans plusieurs pays, notamment au Liban, en Palestine, au Maroc, en Croatie, en France ou en Allemagne.

Pour qui?

Animateurs et animatrices, intervenant-es dans le travail social et tout autre personne œuvrant auprès de jeunes.

Format, dates et certification

Elle est co-organisée et co-animée par le Bapob (Allemagne), le Mouvement Social (Liban) et Tabadol.
La prochaine session aura lieu du 12 au 20 octobre 2019.
Un stage pratique d’une semaine au sein d’une structure en charge de l’organisation et de l’animation d’une rencontre internationale de jeunes pourra être réalisé en plus de la participation aux trois phases. Ce stage est nécessaire si la personne souhaite obtenir la certification d’animatrice de rencontre internationale de jeunes.

Les langues de travail sont le français, l’allemand et l’arabe. Cependant, aucune compétence linguistique n’est demandée aux participant-es, en dehors de la bonne connaissance d’une de ces langues. L’interprétariat est assuré pendant les temps de formation.

Tarifs et inscription

Cette formation peut entrer dans le cadre de la formation professionnelle continue. Les demandeur/ses d’emploi peuvent également solliciter Pôle Emploi pour une prise en charge. Le coût de la formation est de 400 € par phase. Pour les personnes ne bénéficiant pas d’une prise en charge par leur employeur ou par pôle Emploi: 230 ou 280 euros (tarif selon les moyens).

Ce tarif comprend l’hébergement (pension complète), les frais de programme, le matériel pédagogique et les frais de transport sur place. Les frais de transport jusqu’au lieu de formation sont à la charge des participant-es ; ils/elles bénéficieront d’un remboursement sur la base du calcul de l’OFAJ selon la formule ici.

Si les tarifs proposés ne vous permettent pas de vous inscrire, n’hésitez pas à nous contacter pour voir si nous pouvons vous proposer un tarif adapté.

Nous vous invitons à remplir un formulaire de pré-inscription en cliquant ici.

Contact: angela.saade(arobas)tabadol.org

Financement

Cette formation bénéficie du soutien financier de l’Office Franco Allemand pour la Jeunesse (OFAJ).